nouvelle création...

AMAMER

 

Spectacle pour tou.te.s | À partir de 7 ans

Création | 21 Janvier 2023

Théâtre la Montagne Magique, Rue du Marais, 57 - 1000 Bruxelles

Production / THÉÂTRE DE NAMUR & DADDY COMPAGNIE

Coproduction / MAISON DES ARTS DE CRÉTEIL (FR), PIERRE DE LUNE Centre scénique Jeunes Publics de Bruxelles

Soutenue par la Fédération Wallonie-Bruxelles (Service Général de la Création Artistique – Direction du Théâtre), le Shelterprod, taxshelter.be, ING et du tax-shelter du gouvernement fédéral belge. Le Théâtre La Montagne Magique, le Théâtre des Doms, le Centre de la Marionnette FWB, le Théâtre Mercelis, la Maison de la Culture de St Gilles, le C.C Wolubilis, le C.C Braine l'Alleud,  Le 4 du Théâtre Les Tanneurs

 ©Plonk & Replonk

DISTRIBUTION

Écriture et mise en scène :  Laurane Pardoen

Jeu : Sarah Demarthe, Vera Rozanova, Justine Verschuere-Buch

Assistanat : Anaïs Grandamy

Scénographie : Ditte Van Brempt

Création costume : Bleuenn Brosolo

Création marionnette : Lucas Prieux

Création sonore : Thomas Demay

Création lumière : Dimitri Joukovsky

AMAMER crédité SandySkoglund.jpg

Présente mais pas là, là mais ailleurs.

Ce spectacle onirique raconte l’histoire d’une enfant-phare à la recherche de sa mère-brouillard, de sa mère absente. Mère trop occupée, mère qui tangue, mère épuisée, mer agitée, mer sans mémoire, mer évaporée… Comment une petite vague peut apprendre la marée, s’amarrer au port et apprendre à partir au large…
Cette enfant, cette petite vague, sa mère l’appelle Trésor. Au pied de ses dessins, Trésor twiste et illumine son quotidien, court avec les mouettes, fait des bisous guéritout, balance de la couleur et des offensives de câlins, karatékate les nuages noirs.

En fouillant l’abyssale absence de sa mère, l’enfant bascule dans un océan initiatique où les rencontres du fond marin la ramèneront à la surface, légère et fortifiée.

AMAMER parle de la beauté de la fragilité de l’être, des combats intimes qui nous rendent plus forts, et évoque avec humour, tendresse et résilience la sortie des abysses pour se gorger de soleil.
 

La-Victoire-René-Magritte.jpg